Ernest Moutoussamy

Ernest MOUTOUSSAMY

Membre Honoraire du Parlement -
Accueil du site

Ernest MOUTOUSSAMY

(GIF)
Devise
"AIMER, SERVIR, CONSTRUIRE".

ACTUALITE

"Sortie du nouveau roman d’Ernest MOUTOUSSAMY"

Consulter l’actualité culturelle

ici


-  

(JPG)

Ernest MOUTOUSSAMY
Né le 7 Novembre 1941 à Saint-François
Membre Honoraire du Parlement
Député de la Guadeloupe de 1981 à 2002
Vice-président du Conseil Régional de la Guadeloupe
Président de la Commission Tourisme, Environnement
et Développement Durable (TEDD)
Maire de Saint-François de 1989 à 2008
Membre de la Commission des Lois pendant 21 ans
Membre du Parti Progressiste Démocratique Guadeloupéen (PPDG)

LES FONDEMENTS DE LA PENSEE POLITIQUE
D’ERNEST MOUTOUSSAMY

La pensée politique d’Ernest MOUTOUSSAMY s’inscrit dans le creuset historique du socialisme, irriguée par la philosophie de la non-violence de GANDHI et par la morale chrétienne. A la lumière des expériences multiples et diverses du XX ème siècle, menées sur tous les continents, E.MOUTOUSSAMY s’efforce de trouver un modèle de société susceptible d’être édifiée de façon harmonieuse sur les trois piliers fondamentaux que sont la Liberté, la Démocratie et le Socialisme.

Résolument engagé sur la voie non capitaliste du Développement durable et solidaire, il combat le système ultra-libéral avec détermination et réalisme. Une plus juste redistribution des revenus de l’entreprise et du travail, une gestion raisonnable et profitable à tous les peuples des ressources naturelles, une solidarité constructive et libératrice à l’égard des pays sous-développés sont au cœur de sa vie militante marquée par l’éthique, la justice, le progrès et la dignité.

Convaincu que la Terre, baiser de Dieu à l’Univers est un vaste village destiné à héberger la race humaine, Ernest MOUTOUSSAMY pratique la culture du métissage et des rencontres et développe avec passion la devise de la République française dans un paysage où la diversité et le sang-mélé sont constitutifs de l’identité. Son action publique fondée sur la richesse et la force de ses convictions, sur la conquête des droits de l’homme et sur la paix entre les peuples, ne souffre ni de compromission, ni d’hésitation, ni de reniement ou de capitulation.

Pour lui, la Guadeloupe doit forger son avenir politique dans l’ensemble français, européen et caribéen en se dotant d’un statut d’autonomie progressiste et identitaire, traduisant l’idéal d’émancipation de son peuple né d’une histoire partagée avec la France. Bien ancrée dans le bassin des Amériques qui reste avant tout son berceau de vie et d’espérance, elle peut être un laboratoire au service d’une nouvelle humanité.




FONDEMENT DE MA DEMARCHE POLITIQUE

Venu à la politique non pas par une démarche intellectuelle mais sous l’autorité de l’université de la vie, notamment dans les classes de champs de canne à sucre, je me suis engagé très jeune dans cette voie par conviction et elle reste pour moi, une tranchée de vie, de combat et d’espérance.

Mon éducation chrétienne et ma formation politique tournée vers le socialisme me donnèrent les moyens de gagner le statut d’un militant citoyen dévoué à la cause publique. Je plaçai la morale, la rectitude, l’honnêteté, la dignité au cœur de mon engagement contre les injustices et les inégalités.

Fidèle à ma devise « Aimer, Servir, et Construire », je me suis mis sans relâche au service des autres, faisant front courageusement à l’adversité, à l’échec et à l’ingratitude.

Mon père et ma mère illettrés et vivant dans la misère et la pauvreté façonnèrent mon éducation par trois mots « Bonjour, Merci, et Pardon ». C’était ma feuille de route sur le chemin de l’enfance et de la vie où très tôt, je choisis le détachement et l’humilité. J’appris à ne pas haïr et à tendre la main en toutes circonstances. Ce qui fit de moi un marginal dans le monde politique où la tendance est de rendre coup pour coup.

Eclairé et porté par ma foi chrétienne, je m’imposai dans le paysage une nouvelle façon d’être politiquement et humainement. Ma formation spirituelle me donne une force de sagesse et quelque soit l’exigence du sacrifice je poursuis sans faiblesse ma quête du bien pour le peuple.



INFORMATIONS GENERALES
Circonscription d’élection : Guadeloupe 2e
Profession : Enseignant

MANDAT A L’ASSEMBLEE NATIONALE
REELU le 01/06/1997
Date de début de mandat : 01/06/1997 ( élections générales )
Fin du mandat au : 18/06/2002 ( Fin de législature )

ANCIENS MANDATS ET FONCTIONS A L’ASSEMBLEE NATIONALE
ELU le 21/06/1981
Mandat du 02/07/1981 ( élections générales ) au 01/04/1986 ( Fin de législature )
REELU le 16/03/1986
Mandat du 02/04/1986 ( élections générales ) au 14/05/1988 ( Fin de législature )
REELU le 12/06/1988
Mandat du 13/06/1988 ( élections générales ) au 01/04/1993 ( Fin de législature )
REELU le 28/03/1993
Mandat du 02/04/1993 ( élections générales ) au 21/04/1997 ( Fin de législature )
REELU le 01/06/1997
Mandat du 01/06/1997 ( élections générales ) au 18/06/2002 ( Fin de législature )

Commission des affaires culturelles, familiales et sociales
Membre (07/06/1994 - 26/09/1994)

Commission des Finances, de l’Economie Générale et du Plan
Membre (17/11/1986 - 04/12/1986)

Commission des lois constitutionnelles, de la législation et de l’administration générale de la République
Membre (04/04/1986 - 17/11/1986)
Membre (04/12/1986 - 14/05/1988)
Membre (23/06/1988 - 01/04/1993)
Membre (08/04/1993 - 06/06/1994)
Membre (27/09/1994 - 21/04/1997)
Membre (13/06/1997 - 18/06/2002)

Elu au Conseil régional de la Guadeloupe en mars 2004.

Depuis près de vingt ans, Ernest MOUTOUSSAMY parraine deux enfants dont un en Inde et l’autre au Bénin.

Contact : ernest@moutoussamy.net